Comment travailler légalement à l’étranger ?

L’Homme est né pour travailler de la même manière que l’oiseau est né pour voler, disait François RABELAIS. Le travail est donc d’une importance capitale dans la vie d’un homme. Ainsi en tant qu’Homme il  est primordial d’avoir des compétences à faire valoir dans la société. Mais il n’est pas rare que nous soyons appelés à faire valoir nos compétences hors de nos frontières. Arrive alors le moment d’aller travailler à l’étranger ; ce qui requiert des prérequis bien déterminés. De ce fait, comment travailler légalement à l’étranger ? Découvrons ensemble dans cet article comment exercer légalement hors de son pays.

Trouver l’emploi

Pour travailler à l’étranger, il faudrait d’abord avoir un poste à un pourvoir. Dans la plupart des cas il faudra aller chercher le travail à travers des appels d’offres. Néanmoins il est possible d’être victime d’une mutation qui vous envoie dans une filiale de votre entreprise hors de votre pays. Cela reste le moyen le plus facile pour trouver un emploi à l’étranger. Sinon, il faudra se contenter des appels d’offres. Pour ce faire, internet est un allié de taille. Il faudra aller sur des sites offrant des opportunités de travail et chercher celle qui vous convient le mieux. Nous pouvons citer entre autres :

lPôle emploi : Site assez connu en France pour la recherche d’emploi, il offre aussi des opportunités de travail à l’étranger.

lJob trotter : Un peu comme LinkedIn ou encore Upwork, Job Trotter offre une plateforme ou vous devriez déposer votre CV. Ensuite vous recevrez des alertes pour des postes à pourvoir.

lWorkwide : Le site propose une multitude d’appels d’offres pour  des postes vacants dans le monde. Plus encore, il propose en ce qui concerne les pays, un comparatif du coût de la vie.

Réunir les papiers nécessaires

Avant de se rendre dans un pays pour travailler, il faut un visa ainsi qu’un permis de travail. Mais il est à noter qu’en étant citoyen d’un pays de l’Union Européenne, vous pouvez travailler librement en Europe. Cela ne nécessite ni visa ni permis de travail. C’est aussi le cas dans  l’espace CEDEAO. Dans d’autres pays, il vous faudra d’abord avoir un visa de travail. Vous pouvez l’obtenir par vous-même en passant par le consulat ou l’ambassade du pays près le vôtre. Ou encore, votre employeur peut se charger de vous en procurer. L’obtention de visa de travail peut s’avérer assez longue. Ainsi  il faudra avoir une idée sur la règlementation en vigueur dans le pays concernant les visas de travail. En ce qui concerne le permis de travail, il requiert des conditions d’obtention. La plus importante d’entre elles est d’avoir un casier judiciaire de préférence vierge. Ensuite vous faites une demande dont le traitement peut aller jusqu’à six semaines. L’obtention du visa et du permis vous permettra d’immigrer et de travailler légalement.

En définitive, travailler légalement à l’étranger ne requiert pas de grandes choses. Il faut bien évidemment le poste à pourvoir, un visa de travail et un permis de travailler dans le pays d’accueil.