Comment immigrer légalement en France ?

L’immigration connait un essor considérable à notre ère. Bien que facilitée par la mondialisation, l’immigration reste bien délicate. On constate aujourd’hui qu’assez de gens se donnent à  l’immigration clandestine qui constitue une manœuvre illégale. Au-delà du fait qu’elle soit illégale, elle n’aboutit pas la plupart du temps. Vous courez aussi des risques de mort ou même d’expulsion après quelque temps sur le territoire sans possibilité d’y revenir. Ainsi comment immigrer légalement ? Cet article fait la lumière sur tout ce qu’il faut savoir sur l’immigration légale.

Types d’immigration

En dehors de l’asile pour les autorités politiques d’un autre pays ou pour les réfugiés, on distingue trois types d’immigration légale. Nous avons alors l’immigration familiale, étudiante et professionnelle.

Immigration familiale

Ce type d’immigration concerne les ressortissants d’un pays qui ont leurs familles en dehors du pays, mais souhaiteraient les faire venir. Il prend en compte aussi le regroupement familial. Le regroupement familial est le fait qu’un citoyen non européen détenant un titre de séjour fasse venir son conjoint et ses enfants. Mais pour bénéficier de l’immigration familiale, il faut :

     lEtre  résident d’au moins 18 mois et avoir des conditions d’accueil stables et suffisantes.

     lLe conjoint doit avoir 18 ans ou plus à la date de la demande.

     lLes enfants doivent avoir une filiation avec le demandeur ou son conjoint.

Ces conditions réunies, il faudra aller faire une demande auprès de la direction territoriale de l’Office français de l’immigration et de l’intégration. Une fois la demande acceptée, le conjoint et les enfants auront trois mois pour venir en France et plus important ils doivent avoir un visa de long séjour.

Immigration étudiante

Ce type concerne les étudiants étrangers désireux de continuer leurs études en France. Pour cela il est nécessaire d’avoir :

     lUne inscription dans un établissement d’enseignement français : Pour le faire, il faudra déposer une demande d’admission préalable avant de pouvoir s’inscrire. Une fois le dossier d’admission constitué, il sera déposé aux services culturels de l’ambassade ou directement à l’université.

     lRégler les droits d’inscription : Après l’acceptation de votre dossier d’admission, vous allez devoir vous acquitter des droits d’inscription.

     lAvoir un visa de long séjour 

     lAvoir une carte de séjour : La demande se doit d’être lancée deux mois au moins avant l’expiration du visa de long séjour.

Après avoir suivi ce cheminement, vous pourrez immigrer librement pour suivre les cours. 

Immigration professionnelle

Elle concerne toute démarche effectuée d’immigration pour exercer une activité professionnelle. Il faudra avant tout avoir un contrat de travail à durée indéterminée. Avec cela vous pourrez obtenir un visa de long séjour et après une carte de séjour pour le salarié. Mais dans le cas où vous êtes entrepreneur ou personne à profession libérale, vous optez pour la carte de séjour entrepreneur/profession libérale. Il faut noter qu’un étranger exerçant son activité professionnelle, sans titre de séjour le permettant, peut régulariser son séjour à travers son activité.

En somme,  l’immigration légale en France comporte trois sortes. Après avoir identifié celle qui vous correspond,  il faudra effectuer les démarches légales nécessaires.