Quels sont les différents types d’immigration ?

Le phénomène de l’immigration a vu la naissance depuis des lustres et continue de persister. Si ce phénomène a aussi duré dans le temps, c’est en effet, parce qu’il y a beaucoup de raisons qui poussent des milliers de personnes à quitter leur pays d’origine pour un autre pays. L’existence de ces différentes raisons entraîne une classification de l’immigration. Il existe donc plusieurs types d’immigration. Cet article vous renseigne sur le sujet.   

L’immigration professionnelle et l’immigration familiale       

En effet, la première raison qui pousse beaucoup à quitter leur pays d’origine afin de s’installer dans un autre pays est la quête d’un avenir meilleur. Ils sortent donc de leurs pays afin de trouver du travail dans un autre pays où la main-d’œuvre est beaucoup plus favorable. On parle donc d’immigration professionnelle. L’immigration professionnelle se révèle donc au monde comme une procédure d’immigration légale par laquelle des personnes peuvent répondre à un recrutement même en étant dans un autre pays. Il y a des recrutements à l’international qui s’occupent de permettre aux personnels désireux d’opter pour une immigration professionnelle. En outre, nous distinguons aussi l’immigration familiale. C’est-à-dire une immigration qui vise l reconstitution des familles séparées par la distance. Une personne qui a pris par une immigration professionnelle peut par la suite user de l’immigration familiale pour faire voyager sa famille. Il s’agit là aussi d’un processus légal. 

Les visas et les titres de séjour pour raisons médicales 

Ensuite, il existe ce que l’on peut appeler « l’immigration médicale ». Il s’agit en effet d’une procédure formelle par laquelle, un titre de séjour est octroyé à une personne pour lui permettre de jouir des soins médicaux plus appropriés ou d’un plateau technique plus performant. Dans ces contextes, le titre de séjour est juste pour la période du traitement. Il y a une procédure particulière à suivre pour obtenir ce type de titre de séjour si l’on est un malade étranger. Par ailleurs, il existe par extension l’immigration par visa. C’est aussi une immigration du secteur formel. Elle est beaucoup plus complexe et nécessite des spécificités selon le pays d’origine de la personne à qui sera dispensé le visa. La particularité de la dispense du visa est qu’il va plus qu’au-delà de la simple précision de la durée du séjour. La partie du territoire à occuper est aussi à préciser dans cette procédure. 

L’immigration clandestine : l’autre type d’immigration

Vu qu’elle n’a aucune connotation légale ou formelle, ce type d’immigration ne devrait pas figurer dans la classification. Cependant, il s’agit d’un phénomène assez présent. L’immigration clandestine est en réalité, une procédure par laquelle des personnes rentrent sur un territoire de manière illégale. Ils n’ont pas de titre de séjours, de visa, ni de passeport. Les personnes ayant opté pour cette option déconseillée prennent le nm de « sans-papiers ». Ils voyagent dans de rustres conditions et espèrent régulariser leur situation une fois dans le pays de destination. La plupart du temps, cette immigration n’aboutit pas. L’immigration clandestine est punie et une personne « sans papiers » peut se faire rapatrier facilement.