Comment faire en sorte qu’un divorce amiable se passe bien ?

Un divorce amiable, également appelé divorce par consentement mutuel, est souvent considéré comme la meilleure option lorsque les conjoints peuvent collaborer de manière constructive pour régler les questions liées à leur séparation. Depuis le 1er janvier 2017, il existe une procédure extrajudiciaire de divorce par consentement mutuel qui permet d’accélérer le processus de séparation sans avoir recours à un juge aux affaires familiales. Voici quelques conseils pour que le processus se passe bien. 

Bien choisir ses avocats

La procédure extrajudiciaire de divorce nécessite que chacun des époux soit assisté de son propre avocat. La plupart du temps, les professionnels proposent des prestations au forfait. Mais pour réussir un divorce à l’amiable, il est indispensable de choisir des avocats ouverts à cette procédure et qui vous orienteront vers un dialogue ouvert et positif. 

Ne séparez pas les biens tout de suite 

Avant de procéder à la séparation des biens conformément à la convention de séparation. Si vous vivez séparément, abstenez-vous de vider la maison des biens qui servent à la famille. Si c’est vous qui devez quitter le domicile, mentionnez ce fait par écrit et ne prenez que vos effets personnels en attendant l’authentification du divorce par le ou la notaire. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur referencement-avocat.net.

Privilégiez le dialogue et la coopération 

Établissez une communication ouverte et respectueuse avec votre conjoint dès le début du processus. Essayez de rester calme et de discuter des problèmes de manière constructive. Montrez-vous tous les deux engagés à travailler ensemble pour parvenir à un accord mutuellement acceptable. Cela peut nécessiter des compromis des deux côtés. Assurez-vous d’être transparents sur tous les aspects financiers, y compris les actifs, les dettes, les revenus et les dépenses. Cela contribuera à éviter les malentendus et à faciliter la répartition des biens. Abstenez-vous également d’impliquer votre entourage dans le conflit.

A lire également  Comment obtenir une prestation compensatoire lors d'un divorce

Faites primer l’intérêt des enfants

Si vous avez des enfants, gardez toujours leur bien-être à l’esprit. Élaborez un plan de garde et de visite dans leur intérêt, et assurez-vous de maintenir une communication ouverte concernant leur éducation et leur bien-être. Dans le cadre de la procédure de divorce par consentement mutuel, il existe une obligation d’information des enfants. Si ces derniers expriment l’envie d’être entendus dans le cadre du divorce en revanche, la procédure reviendra automatiquement au judiciaire.  

En suivant ces conseils et en gardant à l’esprit l’importance de la coopération et du respect mutuel, vous pouvez contribuer à ce que votre divorce amiable se déroule aussi harmonieusement que possible.